Besoin de publicité gratuite efficace ?

Mst et autres maladies S.T

MST SIDA MST (SIDA ET AUTRES...)
À l'heure actuelle, les infections sexuellement transmissibles sont plus nombreuses que jamais. Un français serait infecté par le virus d'immunodéficience acquise à chaque heure et demi. À l'échelle planétaire, un humain décède de cette maladie toutes les 6 secondes. Depuis qu'il est apparu, ce virus a tué plus de 20 millions de personnes avec plus de 36 millions d'infectés aujourd'hui.


Faute de pouvoir éradiquer complètement les infections et maladies sexuellement transmissibles, ces fléaux invisibles et parfois mortels, nous devons nous protéger lors de chaque relation sexuelle. L'éclosion du sida, le seul virus portant encore le nom de maladie sexuellement transmissible selon l'OMS, et l'émancipation des mœurs sexuelles rend extrêmement périlleux l'oubli du condom lors de relations sexuelles. Une relation sexuelle non protégée peut avoir de graves conséquences sur la qualité de vie, surtout si l'on compte plusieurs partenaires sexuels simultanément.

De nombreuses IST laissent des séquelles physiques ; certaines s'attaquent à la fertilité et aux autres organes du corps, dont les organes vitaux, tandis que d'autres sont asymptomatiques et grandement contagieuses. Il convient donc de bien les connaître pour comprendre la réelle importance de se protéger.

Un condom neuf et intacte doit être utilisé lors de chaque pénétration anale et buccale. Enfin, lors de sa manipulation il convient d'ôter toute bague pouvant l'endommager. Le condom doit être placé sur le pénis en érection de la manière suivante :

· Prendre le condom par le bout en évitant d'utiliser les dents pour déchirer l'emballage.
· Pincer l'extrémité aussi appelé réservoir afin d'en retirer le plus d'air possible.
· Dérouler le condom jusqu'à la base.
· Lors du retrait de la verge, maintenir le condom pour éviter qu'il reste à l'intérieur.

LES VIRUS ( HÉPATITE A & B, CYTOMÉGALOVIRUS ...)
Même si ce virus est plus fréquemment vu chez la femme, le papillomavirus peut causer l'apparition de condylomes (crêtes de coq) pouvant s'étendre sur toutes les zones génitales externes et/ou internes de l'homme ; pénis, scrotum, anus et périnée. Deux à trois mois peuvent passer avant de voir un symptôme se manifester. Cette I.S.T. est fréquente parce qu'il est compliqué voire impossible de connaître le partenaire infectieux ayant transmis le virus en raison de l'apparence tardive des symptômes. Sa transmission se fait par les sécrétions et la peau, le condom ne constituant pas une protection suffisante contre ce virus.

Le virus du molluscum est une maladie qui s'attaque à la peau (dermatose) en déclenchant l'apparition de verrues non purulentes et très contagieuses. Les symptômes ne se limitent pas qu'aux parties génitales et la transmission se fait par simple contact dermique. Quoique bénigne, cette maladie peut s'avérer désagréable et s'étendre aisément et rapidement sur toutes les régions de la peau. Sans un traitement adéquat, la pathologie peut même se développer et atteindre le visage, les organes génitaux, les bras, les cuisses. Le port du condom ne protège pas adéquatement contre ce virus qui ne se limite que très rarement au pénis. Trois traitements existent : le traitement naturel, c'est-à-dire prendre les précautions nécessaires pour limiter l'étendue des verrues et attendre ensuite quelques mois afin qu'elles se résorbent, la cure chimique (phénol) et enfin, la méthode du curetage.

Le virus de l'hépatite B se contracte par le sang, les sécrétions sexuelles et la salive. Cette maladie endommage le corps de manière chronique et s'attaque au foie par le biais d'une cirrhose pouvant ensuite évoluer vers un cancer. Un vaccin contre l'hépatite B est désormais disponible et les traitements guérissent le patient dans 100% des cas.

Le virus de l'hépatite A est extrêmement dangereux mais moins virulent que celui de l'hépatite B. Le sang est l'unique transmetteur de la maladie, donc une relation sexuelle avec une personne présentant une plaie au niveau des parties génitales ou de la bouche constitue beaucoup de risque si elle est non protégée. Si l'hépatite C n'est pas traitée, elle causera presque toujours une cirrhose du foie et/ou un cancer.

Le cytomégalovirus se transmet par des muqueuses telles que la salive et le sperme. De nombreuses personnes portant ce virus sans même le savoir le transmettent à des gens immunodépressifs qui développeront éventuellement la pathologie. Fièvre élevée, migraines insoutenables, angines et pharyngites sont les principaux symptômes de cette maladie pouvant évoluer vers les poumons et se transmettre ensuite par les airs. Des antiviraux nucléidiques sont nécessaires pour guérir cette maladie.

LES BACTÉRIES (SYPHILIS,
La syphilis est une maladie vénérienne causée par une bactérie du nom de tréponème pale. Le diagnostic de cette infection doit absolument aboutir à une déclaration et à un traitement spécifique. Ces mesures sanitaires ont été instiguées par le gouvernement français pour freiner la réapparition de cette maladie hautement contagieuse. Lorsqu'un médecin diagnostique une syphilis, il doit impérativement chercher la présence d'autres I.S.T. tels que le sida, l'hépatite B et l'herpès. Premier stade de la maladie : apparition de chancre, ulcération rose, de forme circulaire et indolore, se produisant dans une zone visible (pénis et testicules) ou interne (anus et bouche) du corps. Parce que le chancre n'apparaît pas avant quelques semaine et parfois même des mois suivant une relation sexuelle à risque, et parce qu'il peut être invisible à l'œil, il est parfois impossible de reconnaître la personne contagieuse et par conséquent, de la déclarer et de la faire traiter. À ce stade, s'il y a diagnostic de syphilis évolutive, une simple piqûre de pénicilline sera nécessaire. Si la maladie n'est pas traitée au premier stade, elle peut atteindre le système immunitaire, nerveux et sanguin. Dès lors, le malade a de la fièvre, des migraines, des courbatures, de la fatigue chronique, des irruptions cutanées et des lésions sur la langue et les mains. La maladie évolue alors silencieusement en devenant un véritable danger pour le corps, ce dernier étant de plus en plus contagieux. Au troisième et dernier stade, la syphilis n'est plus contagieuse mais l'infection se situe au niveau des organes vitaux ; poumons, cœur, foie, cerveau et yeux.

La blennorragie non gonococcique, plus communément appelée chaude-pisse, constitue une maladie vénérienne parmi les plus répandues mondialement. La bactérie gonocoque est la cause de cette affection désagréable. En effet, il ne suffit que de quelques jours pour que cette bactérie s'en prenne aux organes génitaux masculins. Il est assez facile de la détecter cependant ; il s'écoule un liquide jaunâtre et putride de l'urètre et la miction s'avère très douloureuse. Si elle n'est pas traitée à temps, cette maladie vénérienne s'attaquera aux testicules, à la prostate et finalement, à la fertilité de l'homme. Si elle est si répandue, c'est parce que de nombreux représentants du sexe masculin sont des porteurs asymptomatiques de la maladie... D'où la nécessité de toujours, toujours porter un condom avec un nouveau partenaire !

La bactérie qui cause la gonorrhée (blennorragie gonococcique) est la gonocoque, une bactérie pathologique extrêmement symptomatique chez l'homme ; écoulement purulent par l'urètre, sensation de brûlure lors de la miction et petits boutons de la grosseur d'un grain de café qui s'infectent, sèchent et laissent des croûtes. Ces signes se déclarent généralement entre une et trois semaines d'incubation et de graves complications peuvent survenir en cas d'absence de traitement ; hypofertilité (faible fertilité), inflammation de la prostate, crêtes de coq saignantes et goutte matinale. La maladie peut ensuite être transmise à la peau, aux yeux et à d'autre endroits en plus de mener à des problèmes d'articulation aux poignets et aux chevilles. En général, la maladie se traite avec des antibiotiques sauf dans des cas rares où il faut privilégier la céphalosporine à large spectre.

La bactérie chlamydia trachomatis touche surtout les jeunes. La chlamydiose est l'IST la plus répandue en France et dans de nombreux pays européens. Sa période d'incubation est d'une semaine, permettant une identification efficace et rapide du porteur et du transmetteur. Peu de symptômes sont associés à cette maladie vénérienne si ce n'est qu'une urine un peu trouble et une sensation de brûlure. Fréquemment, la chlamydia est asymptomatique jusqu'à ce que la maladie atteigne les testicules et, plus rarement, la fertilité. Un traitement uni dose d'antibiotiques est suffisant pour l'enrayer.

Le pox virus causant l'herpès génital est très contagieux parce qu'il compte de nombreux porteurs ne développant que rarement ou jamais de lésions. Par exemple, une homme ayant l'herpès buccal et prodiguant une fellation à son petit ami risque de lui refiler, qu'il présente une lésion herpétique ou non (petites vésicules douloureuses, remplies de liquide, qui crèvent et qui sèchent en laissant des croûtes douloureuses). Les premiers symptômes de l'herpès consistent en des sensations de brûlure et de picotement ainsi qu'en l'apparition de boutons de fièvre et de prurits. La première période de symptômes peut être puissante, les suivantes étant occasionnelles et de moindre ampleur. Côté traitement, il n'y a encore rien qui puisse guérir l'herpès définitivement. Des anti-viraux peuvent stopper l'évolution de la maladie et des antiseptiques servent à freiner les possibles surinfections génitales.

Les hommes qui contractent le bacille de Ducrey ou plutôt l'hémophilus ducreyi (chancre mou) développent rapidement des symptômes douloureux tels que des lésions dermiques évoluant en ulcères. Généralement, les premiers symptômes font leur apparition à l'issu de cinq jours d'incubation. Ces démangeaisons augmentent les risques de propager l'infection sur toutes les zones touchées. Les complications liées à une absence de traitement sont horribles : la gangrène génitale ou cutanée, menant souvent à l'amputation du pénis. Comme la plupart des I.S.T, le chancre mou se guérit grâce aux antibiotiques s'il est diagnostiqué à temps, toutefois.

La bactérie tréponème pertenue sévit principalement dans les régions tropicales et ressemble beaucoup à la syphilis. Nommée Pian, cette bactérie n'est pas vénérienne comme c'est le cas de la syphilis. Il s'agit d'une pathologie endémique se transmettant par contacts génitaux non protégés et par le sang. L'infection tend habituellement à se développer dans les commissures cutanées de la bouche, du périnée, du prépuce et de l'anus sous forme de plaques muqueuses. Si le pian n'est pas traité avec des antibiotiques, la maladie peut atteindre l'ossature.

LES PARASITES
Le trichomonas est un parasite qui provoque des prurits, des démangeaisons douloureuses, et des urétrites, écoulements par l'urètre, purulents ou non. Ces infections se guérissent au moyen d'antibiotiques.

Les ectoparasites, poux, puces et gales pubiennes (morpions), se transmettent par le biais de la pilosité. Draps, serviettes et vêtements contaminés par ces parasites seront susceptibles d'être transmetteurs. Ces parasites se nourrissent du sang de leur hôte en le piquant, ce qui provoque des lésions cutanées et de fortes démangeaisons. Le traitement est fastidieux ; il faut non seulement traiter le pubis à l'aide d'un spray ou d'une lotion contre les poux en le laissant agir jusqu'à 24 heures mais il faut aussi nettoyer à une température supérieure à 60° toutes matières susceptibles d'abriter les parasites ; draps, couvertures, serviettes et vêtements.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

https://www.rituel-de-retour-affectif-rapide.com
  • 1. https://www.rituel-de-retour-affectif-rapide.com (site web) | 06/05/2018
Un jour, sans vous y attendre, après une dispute, d'un ras-le-bol général, votre partenaire vous quitte. Le ciel vous tombe sur la tête, le bonheur laisse tout à coup place à la douleur, puis cette

question qui reviens en boucle : Que faire maintenant?
Afin de vous aider à vous reconstruire au plus vite, nous vous guiderons, étape par étape afin que vous puissiez raviver la flamme chez votre partenaire.mais comme le malheur ne prévient pas,voici quelques solutions du puissant Maitre medium Marabout papa Santos pour vous aider à retrouver votre sourire en cas de problèmes d'amour,retour d'affection,attirance et autres...

les rituels d'amour et de retour d'affection du maitre medium voyant puissant marabout dahvaudou Santos * Retour de l' être aimé * Rapprochement affectif * Retour Affectif Rapide* Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour * Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu * Médium Marabout, rencontrer l'amour * Maitre spécialiste de l'amour * Envoutement,
desenvoutement d'amour * Retour d'affection rapide*

Visitez son site web : https://www.rituel-de-retour-affectif-rapide.com ou faite moi parvenir votre demande par e-mail : Contact@marabout-vaudou-occulte.com
N'oubliez jamais que cette personne à été à un moment amoureuse de vous, ce qui signifie qu'il est toujours possible de faire renaître la flamme. Alors ne laissez pas les choses se dégrader à cause d’une dispute, d’une mauvaise passe, ou comme bien souvent à cause d’un mal entendu. Je suis aussi joignable sur Whatsapp au numéro : +22 99 74 58 500 Vous devrez faire un travail sur vous-même et ce n'est qu'en mettant en pratique ses conseils que vous réussirez à atteindre vos objectifs.

Contact Maître SANTOS :
SiteWeb : https://www.marabout-vaudou-occulte.com
SiteWeb : https://www.rituel-de-retour-affectif-rapide.com
SiteWeb : https://www.richesse-rapide.wixsite.com/devenir-riche
SiteWeb : https://www.retour-affectif-ex.wixsite.com/marabout-vaudou
SiteWeb : http://www.sorcier-vaudou.onlc.be
Blog : http://www.magieretouraffectif.unblog.fr
E-Mail : Contact@marabout-vaudou-occulte.com
Tél Bénin :+22 99 74 58 500 (Joignable aussi sur Whatsapp)
Tél Cabinet de France : +33 64 46 66 602 (Joignable aussi sur Whatsapp)

Ajouter un commentaire