Besoin de publicité gratuite efficace ?

angelina et brad vrai ou faux ?

On ne parle que de ça |

Angelina Jolie et Brad Pitt: la comédie du bonheur?

Ils ont l'air heureux: et si c'était faux...

Ils étaient sur le point de se séparer, puis en train d'essayer de recoller les morceaux. Parce qu'il fait rêver, parce qu'il semble trop beau pour être vrai, le couple que forment Brad Pitt et Angelina Jolie suscite tous les fantasmes. Et ils en jouent: la semaine dernière, la pasionaria a accompagné son homme à l'avant-première californienne d'Inglorious Basterds, dont il tient l'un des rôles principaux. Les jeunes parents sont apparus plus complices que jamais... jusqu'à un certain point. La presse américaine affirme déjà que Brad Pitt n'a pas du tout aimé le petit manège de sa douce.

La semaine dernière, les badauds attroupés autour du Chinese Theater à Hollywood, ont eu la (bonne) surprise de voir débarquer, ensemble pour la première fois depuis longtemps, les Brangelina. Précisément, Brad Pitt et Angelina n’avaient pas fait d’apparition publique commune depuis le festival de Cannes, en mai dernier, où le beau gosse présentait Inglorious Basterds avec son copain Quentin Tarantino.
Imaginez que les photographes s’en sont donc donnés à cœur joie, shootant sous toutes les coutures le couple le plus en vue de la planète.



Lui, la grande classe dans un costume noir porté sur une chemise -noire aussi- et le nez chaussé de ses inséparables Ray-Ban Aviator, avait même fait un détour par les cabinets de son dermato et son dentiste, apprend-on dans la presse américaine. Mais Angie, dont on a déjà oublié qu’elle a mis au monde deux jumeaux il y a tout juste un an, n’avait pas besoin de tels artifices: elle était réellement étonnante dans une robe fourreau (et bustier!) en cuir noir de chez Michael Kors, portée sur de sublimes escarpins de 10 cm ultra-branchés siglés Dior. Les cheveux lâchés, le maquillage juste-ce-qu'il-faut, Angelina Jolie était tout simplement divine: on ne voyait qu’elle.



Et c’est bien ce qui, à en croire le magazine In Touch, a mis le beau Brad dans une rage folle. «Angelina humilie Brad» titre la revue en couverture de sa dernière édition, et ajoute: «Angelina vole la vedette à Brad lors de l’avant-première d’Inglorious Basterds». L'interprète du lieutenant Aldo Raine, héros du film de Quentin Tarantino, aurait sans doute dû être la vedette du tapis rouge californien ce 10 août, car il est LA star US d’un casting polyglotte qui compte notamment l’Allemande Diane Krüger, l’Autrichien Christoph Walz ou encore la Française Mélanie Laurent.



Mais avec sa tenue ultra-sexy et son sourire ravageur, Angelina Jolie n'avait pas mis un pied hors de la voiture qu'elle était devenue le centre de l’attention. Venue en théorie en simple accompagnatrice, elle a pourtant pris le temps de signer des tonnes d’autographes, et même de répondre aux journalistes, délaissant sa star de compagnon… Ce qui n'a pas manqué d'agacer son cher et tendre, raconte un observateur à In Touch, qui raconte que Brad est absolument furax.



Bref, ce lundi-là, Angelina n’avait pas besoin d’une cravache pour montrer à tous qui commande. A l’heure où les rumeurs les disaient quasiment séparés (et même Brad sur le point de recraquer pour Jennifer Aniston, un comble!) l’ex-Lara Croft vient donner le change et prouver à tous qu’elle n’est pas prête de sangloter dans son coin sur l’échec de son couple et de sa famille parfaite.
Alors qu’à Cannes, en mai dernier, elle avait assuré le service minimum, sur le tapis rouge hollywoodien elle a tout donné: minaudant avec son amoureux, un Brad tantôt conquis, tantôt sceptique. Elle a pris la pose, les poses, joué avec les photographes et leur a sans doute offert les plus beaux clichés du couple depuis belle lurette.



«Nous sommes les plus heureux du monde, nous sommes beaux, riches et célèbres»: voilà le message qu'ont lancé les ex-Mr & Mrs Jones, canons comme au temps de leur première et torride rencontre. Ils ont aussi livré quelques mots sur Knox et Vivienne, leurs derniers-nés –que les rumeurs disaient tous deux assez fragiles, voire malades-, qui «vont bien, et ont fait leurs premiers pas». Parfaits, on vous dit.



Où en sont Brad et Angelina, après le spectacle qu’ils ont offert à Los Angeles? Outre-Atlantique, la presse ne sait plus à quoi s’en tenir: Brad Pitt, à bout, se serait acheté une garçonnière à Big Sur, un coin de Californie qu’il affectionne particulièrement, et qu'Angie déteste. Le papa le plus sexy du monde a besoin d’air, et Angelina, de son côté, aurait décidé de lui laisser le temps de la réflexion… pour mieux revenir. Car la pasionaria n’a aucune intention de se retrouver seule avec six gamins: son show à l’avant-première du film dont Brad était le héros en atteste.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×